Mauvaise pousse d’un fruitier : Causes, Solutions et Variétés Compatibles

Une mauvaise pousse peut-être du à différents facteurs. Dans cet article, je présente différentes raisons et solutions.

Poirier non compatible avec cognassier - la ferme de margaux

Cet article explore les différentes causes d’une mauvaise pousse des greffes, les moyens d’y remédier, et présente une liste des variétés de poirier compatibles pour assurer une greffe réussie et fructueuse. En suivant les conseils pratiques et les recommandations de cet article, vous pourrez maximiser vos chances de succès et profiter de vergers sains et productifs.

Raisons d'une Mauvaise Pousse et Moyens d'y Remédier

Une greffe mal poussée ou un arbre qui ne pousse pas peut être le résultat de plusieurs facteurs environnementaux et techniques. Voici quelques-unes des causes les plus courantes et les solutions appropriées :

  • Sol Trop Pauvre : Un sol dépourvu de nutriments essentiels peut entraver la croissance de la greffe. Pour y remédier, il est crucial d’amender le sol avec du compost, du fumier bien décomposé ou des engrais organiques. Cela améliorera la structure du sol et fournira les nutriments nécessaires pour une croissance saine.

  • Présence Excessive d’Herbes : Les mauvaises herbes peuvent concurrencer les arbres pour les nutriments et l’eau, réduisant ainsi leur capacité à pousser correctement. La solution consiste à désherber régulièrement la zone autour de votre arbre et à appliquer un paillis organique. Le paillis aide à conserver l’humidité du sol et empêche la croissance des mauvaises herbes.

  • Mauvais Choix de Porte-Greffe : Certains porte-greffes sont nanifiants, c’est-à-dire qu’ils sont choisis pour produire un arbre de petite taille et fructifier rapidement. Souvent, si l’arbre est acheté en jardinerie, grande surface ou pépinière peu rigoureuse, le porte-greffe n’est pas connu, et il sera donc impossible de retrouver ses caractéristiques.

  • Incompatibilité avec la Variété : Utiliser un porte-greffe incompatible peut aussi nuire à la croissance de la greffe. Par exemple, un porte-greffe nain peut ne pas fournir suffisamment de vigueur à certaines variétés. Dans ces deux derniers cas, il est possible d’affranchir la greffe, c’est-à-dire de permettre à la partie greffée de développer ses propres racines pour éviter la dépendance au porte-greffe.

Un problème de compatibilité entre le greffon et le porte-greffe est une cause majeure de mauvaise pousse. Il est essentiel de bien choisir les combinaisons de greffon et de porte-greffe pour assurer une bonne prise et une croissance vigoureus

Qu'est-ce qu'une Incompatibilité de Greffe ?

Les raisons pour lesquelles on effectue des greffes sont nombreuses : amélioration de la résistance aux maladies, adaptation à des conditions de sol particulières, ou encore pour obtenir des caractéristiques spécifiques des fruits.

L’incompatibilité de greffe survient lorsque le greffon et le porte-greffe ne sont pas biologiquement compatibles, ce qui empêche la fusion complète des tissus et le bon fonctionnement de la plante.

Une incompatibilité peut se manifester de plusieurs manières :

  • Croissance ralentie ou arrêtée.
  • Apparition de lignes de séparation distinctes entre le greffon et le porte-greffe.
  • Jaunissement des feuilles et chute prématurée des fruits.
  • Mortalité du greffon après une période initiale de croissance.

La compatibilité peut être partielle : la sève montante est compatible mais la sève descendante ne l’est pas. Ainsi, les racines approvisionnent la greffe en nutriments, mais la greffe ne nourrit pas les racines, ou très peu. On se retrouve avec un arbre très beau la première année (ayant poussé sur les réserves des racines), mais qui périclite l’année suivante.

L’incompatibilité peut être génétique, lorsque les espèces ou variétés ne sont pas suffisamment proches, ou physiologique, due à des différences dans les taux de croissance ou les besoins en nutriments des deux parties.

Compatibilité entre Espèces

La compatibilité entre espèces est un facteur clé pour la réussite des greffes. En règle générale, la compatibilité est toujours vraie au sein de la même espèce, comme entre pommiers ou entre poiriers. Cependant, lorsqu’il s’agit de greffer des fruits à noyaux, la situation devient plus complexe. Par exemple, les cerisiers sont compatibles uniquement avec des merisiers, cerisiers et griottiers. Cette compatibilité restreinte est due aux exigences spécifiques de chaque espèce en termes de physiologie et de croissance.

En revanche, les abricots, prunes et pêches présentent une plus grande interchangeabilité. Ces fruits à noyaux peuvent être greffés les uns sur les autres, ce qui offre une flexibilité appréciable pour les jardiniers et agriculteurs. Cela permet de les adapter à différents types de sols, bien que cette flexibilité puisse parfois réduire la longévité de la plante ou modifier sa résistance aux maladies. Par exemple, greffer un abricotier sur un prunier peut améliorer sa tolérance à certains sols, mais pourrait également réduire légèrement sa longévité.

Pour les fruits à pépins, la compatibilité est également spécifique. Seules certaines variétés de poiriers peuvent être greffées sur cognassier, avec le porte-greffe BA29 offrant la meilleure compatibilité. Le BA29 est largement utilisé car il permet une bonne vigueur et une compatibilité accrue avec une variété de poiriers, tout en s’adaptant bien à des sols variés. Cependant, il est crucial de choisir le bon porte-greffe pour chaque variété de poirier afin de maximiser la croissance et la production tout en minimisant les risques de rejet ou de mauvaise croissance.

Variétés de Poirier Compatibles avec le Cognassier

Lors de l’achat d’un poirier, il est crucial de vérifier que les combinaisons soient compatibles pour assurer une bonne croissance et une production fructueuse. Voici les variétés de poiriers identifiées comme compatibles avec le cognassier :

Si vous souhaitez tout de même acheter une variété de poirier non compatible avec le cognassier, il faudra s’assurer que l’arbre soit en double-greffe, aussi appelée entre-greffe. Cela signifie que l’on greffera la variété non compatible sur une poire compatible, elle-même greffée sur cognassier. Par exemple, greffer un Williams sur un Conférence sur BA29. Un arbre de ce type sera forcément un peu plus cher, du fait du risque d’échec plus important en pépinière et du travail supplémentaire.

En résumé, le succès d'une greffe dépend de plusieurs facteurs, y compris le choix du porte-greffe, la préparation du sol et la gestion des mauvaises herbes. En prenant des mesures préventives et en choisissant judicieusement les combinaisons de greffons et porte-greffes, on peut éviter les problèmes d'incompatibilité et assurer une production fructueuse et durable.

Sources : Les informations des variétés compatibles proviennent du CENTRE WALLON de RECHERCHES AGRONOMIQUES

Laisser un commentaire